Méditation ou Sophrologie ? Quelle pratique choisir ?

Publié le Publié dans LE BLOG

Méditation ou Sophrologie ? Laquelle choisir ?

Ces deux méthodes psycho-corporelles invitent à un mieux-être général, à une relaxation et à une harmonisation du corps et de l'esprit. Un retour sur soi et une ouverture sur les autres. Toutes deux proposent des séances guidées qui amènent peu à peu vers une pratique en toute autonomie.

Elles ont toutefois chacune leurs particularités.

 

La Méditation (méditation guidée, laïque, encore appelée de pleine conscience ou mindfulness) : 

Vivre l'instant présent, en pleine conscience... Se donner un temps pour soi, pour se reconnecter à soi-même. Il ne s'agit pas de faire le vide, bien au contraire. L'idée étant de se rendre compte de ce qui se passe instant après instant, tant en soi qu'autour de soi. D'être conscient de sa respiration, d'accueillir toutes ses pensées (qu'elles soient agréables ou désagréables) et d'en prendre conscience pour mieux faire face aux différents désagréments de la vie. De ressentir son corps et de (re)découvrir différentes sensations corporelles... Et peu à peu, de maîtriser de mieux en mieux ses pensées, d'accepter ce qui est et qu'on ne peut changer, de se concentrer sur ses sensations positives pour profiter pleinement de chaque instant qui se déroule.

Très simple en apparence, la méditation n'en reste pas moins assez exigeante car il est nécessaire de s'entraîner relativement longtemps et régulièrement pour atteindre une grande maîtrise de cette pratique.

Toutefois, si vous ne souhaitez pas parvenir à un niveau de maîtrise supérieur, cette technique vous donnera des outils que vous pourrez développer peu à peu dans votre quotidien pour apprécier au mieux tous les aspects positifs de la vie.

 

La Sophrologie :

La sophrologie invite également à se reconnecter à soi-même pour ressentir et prendre conscience de ses sensations corporelles et émotionnelles  Elle y ajoute des techniques de respiration. Elle y adjoint des exercices de détente musculaire. Elle complète le tout par des visualisations positives (représentations mentales). Engageant également à accueillir chaque instant tel qu'il se présente sans jugement et sans à priori, elle permet à chacun de développer ses propres ressources (confiance en soi, concentration, etc.) pour mieux faire face aux aléas de la vie. 

Cette méthode demande aussi un certain investissement personnel, toutefois bien moindre en terme de temps à y consacrer quotidiennement. Un entraînement individuel nécessaire pour bien intégrer les outils offerts et les intégrer peu à peu dans son quotidien.

 

Alors, Méditation ou Sophrologie ?